Vous êtes ici : Accueil > Vie des classes > Année 2009-2010 > Semaine de la science > Astronomie : espace de création > Nos productions d’écrits > Une nouvelle de science-fiction inventée par les CM2A et les CM2E. Quatrième (...)
Publié : 16 février 2010

Une nouvelle de science-fiction inventée par les CM2A et les CM2E. Quatrième partie et fin.

Ils commencèrent à gravir la première montagne. Elle était recouverte de rochers pointus et brûlants : heureusement qu’ils étaient équipés.

« Si seulement on pouvait se servir de nos hélices, dit Flora épuisée.

– Tu sais bien que les fonctions de nos combinaisons ne peuvent servir qu’une fois. »

Après une longue ascension ils arrivèrent au sommet et s’aperçurent qu’il fallait introduire l’élément feu dans un trou pour récupérer le cristal de feu. Kevin fouilla ses poches et sortit son feuzaroïde (sorte de briquet), puis il mit la flamme dans le trou et le cristal se dégagea.

« Bravo dit Flora qui attrapa le cristal. Il faut maintenant tout redescendre et remonter la prochaine montagne pour prendre le cristal de terre. Je suis fatiguée, j’ai mal aux pieds, j’ai faim on n’y arrivera jamais !

– Prends ton bouclier sidéral , on va s’asseoir dessus et descendre ce couloir de lave chaude. »

Et ils dévalèrent la montagne de feu à toute vitesse. Arrivés en bas, un peu reposés par cette longue glissade, ils entamèrent immédiatement la montagne sur laquelle se trouvait le cristal de terre.

Cette montagne était couverte d’orties et de buissons épineux. Ils mirent beaucoup de temps à se frayer un chemin, heureusement qu’ils avaient leur laser . Ils tranchaient, coupaient toutes ces branches comme s’ ils étaient dans la jungle. Heureusement, arrivés au sommet ils récupérèrent facilement le cristal, mais le temps passait, il était minuit vingt. Il leur restait encore deux sommets à franchir avant le retour au point de départ et il leur restait à peine 9 heures.

« Il faut trouver une solution pour aller plus vite, dit Kevin inquiet pour la première fois depuis le début de l’aventure.

– Nous n’avons pas encore utilisé nos rayons X » dit fièrement Flora.

Elle appuya sur une commande de sa combinaison et ils se démultiplièrent. Leurs doubles virtuels apparurent, ils étaient maintenant 4.

« Vous allez chercher le cristal de l’eau et nous celui du vent. dit Flora à la deuxième Flora.

– Branchez vos récepteurs pour s’appeler quand on a fini. Bon courage » lança Kevin.

Ils partirent chacun dans une direction.

Les uns affrontaient les vagues, l’écume pendant que les autres luttaient contre le vent et la poussière. Mais tous les 4 arrivèrent sur leur sommet.
Pour récupérer le cristal d’eau ils durent répondre à une énigme :

« Je suis une étoile qui éclaire et qui chauffe et on me tourne autour… »

« C’est le soleil ! » cria Flora et elle put prendre le cristal d’eau.

Les deuxièmes eux arrivaient sur un sommet balayé par le vent ; il n’y avait pas de végétation, que de la poussière. Ils durent balayer, creuser pour trouver ce dernier cristal. Ca y est ils avaient les 4 cristaux, il fallait maintenant faire revenir leurs doubles.
Kevin attrapa son récepteur :

« Attention nous allons vous téléporter jusqu’à nous, tenez vous prêts 3, 2, 1, 0. »

Dans un éclair de lumière, les doubles arrivèrent , donnèrent le cristal de l’eau et s’autodétruirent.

Kevin et Flora restaient seuls en haut de la montagne du vent. Il était 6H15 et il leur fallait rejoindre leur point de départ.

« Comment allons nous faire ? dit Kevin. Nous avons utilisé toutes les fonctions de nos combinaisons. »

Ils avaient faim, sommeil et ne tenaient plus debout.
Soudain un nuage de poussière se souleva du sol, une tornade se formait.

« C’est notre dernière chance dit Flora. Viens et tenons nous serrés. »

Ils sautèrent dans la tornade. Leur pieds décollaient du sol , ils tourbillonnaient et traversaient ainsi toute la planète. Secoués dans tous les sens, ils se retrouvèrent à leur point de départ.
Il était 8H35, ils avaient réussi leur mission.
Kevin et Flora posèrent les quatre cristaux sur l’autel. La créature verte et le Neich Ailé apparurent.

« Merci d’avoir sauvé notre planète », dit le Neich Ailé.

A ce moment là, des milliers de petits extraterrestres sortirent des buissons. C’était les Elémentiens, il y en avait des verts, des blancs, des jaunes, des rouges : ils portaient des antennes sur la tête et n’avaient que trois doigts. Tous entouraient Kevin et Flora et les acclamaient.

« Nous aimerions rentrer chez nous, dit Flora timidement.
La créature verte prit la parole :
– Avant que le trou noir ne disparaisse, sautez dedans ! Vous serez aspirés et vous retournerez sur la Terre. Dépêchez-vous, bon retour et revenez quand vous voulez ! »

Kevin et Flora se jetèrent dans le trou noir et après quelques minutes de voyage ils se retrouvèrent dans le couloir de leur collège, devant leurs casiers.
Kevin regarda sa montre, 15 minutes seulement s’étaient écoulés depuis le début de leur aventure.

« Incroyable !, s’étonna Flora, nous n’avons presque pas avancé dans le temps ; Elemente 2 doit avoir une rotation plus rapide que la Terre !

– Alors, nous avons le temps d’aller présenter notre exposé ! Vite, en plus nous avons plein de choses à raconter ! » taquina Kevin.

FIN