Vous êtes ici : Accueil > Agenda > Année 2009-2010 > L’école court .....pour sos-village d’enfants - Tunisie
Publié : 15 mars 2010

L’école court .....pour sos-village d’enfants - Tunisie

Inspirée de manifestations comme « la course contre la faim », ou les rencontres sportives USEP, l’édition 2010 de « l’école court en Tunisie » a réuni pour la première fois, de nombreux élèves d’écoles et d’horizons divers autour d’un événement sportif et citoyen.

L’année dernière, l’AEFE avait incité les écoles du réseau à participer à « la course contre la faim ». Le succès de cette manifestation à l’école Robert DESNOS nous a donné envie de poursuivre l’aventure avec le projet de réunir plusieurs écoles autour de différents objectifs :

 Un objectif sportif

Les élèves s’entraînent plusieurs semaines avant la rencontre afin d’apprendre à mesurer leurs efforts en course longue. Des ateliers sont organisés pour découvrir le bon rythme de course propre à chacun, travailler son endurance sur une période de temps correspondante à leur âge. Ils apprennent ainsi à courir sans s’arrêter, en changeant de rythme si besoin, et surtout à maîtriser leur départ. Le jour de la rencontre, les distances parcourues par chaque élève sont mesurées et ils reçoivent une attestation de réussite correspondante aux foulées USEP. C’est donc initialement une compétence faisant partie du socle commun et des programmes scolaires que les élèves travaillent. C’est avant tout un effort individuel que nous leur proposons pour une bonne cause.

 Un objectif solidaire

Nous avons aussi repris l’objectif citoyen de la « course contre la faim » en trouvant des partenaires qui sponsorisent les tours des élèves : plus les enfants courent plus les entreprises tunisiennes donnent de l’argent à une association tunisienne d’aide à l’enfance.
Cette année notre choix s’est porté sur « Sos village d’enfants - Tunisie ». Cette association redonne à des frères et soeurs orphelins, abandonnés ou séparés de leurs parents pour raisons familiales, le bonheur de grandir ensemble selon un mode de vie familial en créant des villages, des structures d’hébergement ouvertes sur l’extérieur. Les membres du comité directeur sont venus dans les classes participantes, pour faire connaître l’association, expliquer leur démarche et présenter le nouveau projet du village d’Akouda, que nous souhaitions particulièrement soutenir. Certaines classes ont voulu participer davantage en collectant des dons auprès des familles et ils ont été remis aux responsables de l’association le jour de la course.

 Un objectif fraternel

La nouveauté de cette année consistait à réunir différentes écoles du réseau, et du ministère public tunisien pour permettre aux élèves de faire connaissance, de courir ensemble, de créer des liens. La proposition de participation a reçu un accueil enthousiaste de plusieurs écoles qui ont répondu massivement : 67 classes de la Grande section, aux CM2, appartenant à six écoles, l’école Paul VERLAINE de La Marsa, et La Soukra, l’école Internationale de Carthage, l’école Robert DESNOS de Tunis, l’école Jean GIONO de Bizerte, et pour la première fois une école du ministère, l’école du lac avec le soutien du ministère de l’éducation nationale tunisien.

Ce fut aussi l’occasion d’un formidable élan de générosité. L’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) a permis le projet en lui octroyant une aide financière conséquente à l’occasion de ses Actions Pédagogiques Pilotes (APP). L’institut français de coopération et l’établissement régional de Tunis ont pu rendre possible ces rencontres par leur soutien matériel et humain. Les associations de parents, l’APEEST du réseau des écoles françaises, et l’association « Vive Voix » de l’école internationale de Carthage, ont très largement contribué par leur mobilisation, et leurs contacts au succès de la manifestation. La coopération avec la fédération tunisienne d’athlétisme a été très fructueuse, notamment en nous permettant d’utiliser les installations du stade d’athlétisme de Radès. Ainsi les élèves participants ont ressenti une belle émotion en courant dans un stade accueillant des compétitions internationales. On doit citer aussi les nombreuses entreprises tunisiennes qui ont largement contribué par des dons matériels, des bus ou le financement des tours de pistes, et qui ont permis aux élèves, de garder un très beau souvenir de ces journées. Et c’est aussi sans compter les bénévoles, parents qui ont aidé, accompagné et encouragé les élèves à cette manifestation. Un grand bravo aussi aux enseignants de ces écoles qui ont entraîné, préparé et accompagné les élèves, d’une façon magistrale.

Le bilan est largement positif avec plus de 2542 kms parcourus, soit à peu de chose près, le tour entier de la Tunisie, par 1620 élèves et 380 adultes mobilisés sur 3 rencontres, 67 classes participantes de 6 écoles différentes, environ 5084 dinars récoltés avec les kms et 1200 dinars environ en dons directs, un coup de projecteur sur « SOS village d’enfants » à travers un reportage au journal du 20h de Tunis 7 et un article dans « La Presse », peut-être un projet de coopération avec la fédération tunisienne d’athlétisme pour organiser sur le même modèle, une manifestation pour des élèves des écoles tunisiennes, mais surtout et avant tout, un bel élan de la part des élèves qui n’ont pas compté leurs efforts pour offrir à d’autres enfants un peu de réconfort.

Vincent KNAUB, directeur primaire de l’école internationale de Carthage
Sébastien GIBERT, directeur cycle 1 et 2 de l’école Robert DESNOS