Vous êtes ici : Accueil > Vie des classes > VOIX de La POESIE > PAROLES de YASMINE

"PAROLES de YASMINE"

est un recueil de poèmes, de textes, de phrases , de mots... témoignages, évocation des sentiments, des émotions ressenties, vécues

pendant les évènements suivants le 14 janvier 2011,

lieu d’expression ouvert à tous ceux qui le souhaitent.

Articles

  • Mots d’enfants sur la Révolution - Février 2011

    Les enfants ont écrit en arabe et en français sur les évènements en Tunisie :

  • De nouveaux poèmes... - Février 2011

    Les élèves du CM2 E ont écrit de nouveaux poèmes en atelier informatique. Certains s’inspirent des poèmes de Bernard Friot :
    Ma Poésie
    Si j’avançais comme un escargot
    J’aurais peur de me faire écraser
    Si j’avais un caractère de chien
    Je n’aurais pas de copain
    Si j’avais une mémoire d’éléphant
    J’aurais peur d’être trop grand
    Si j’avais un chat dans la gorge
    J’aurais peur d’avoir trop de sang
    Si j’avais un appétit de moineau
    J’aurais peur d’être anorexique
    Et si j’avais la chair de poule
    J’aurais peur (...)

  • Poème de Selim - Février 2011

    J’ai dans un coin de mon coeur.
    Cette terrible nouvelle.
    Qui me brise le coeur.
    Autant que deux pots de fleurs
    qui se cassent quand ils tombent sur mon coeur.
    Tous ces problèmes
    Qui me brisent la tête
    Me font souffrir.
    Au point d’en mourir.
    Selim, CM2E - Jeudi 3 Février 2011

  • Quelques poèmes des élèves de CM2 E - Janvier 2011

    LE TEMPS
    Le passé est le passé
    Il montre le temps qui s’est éloigné
    Le présent est le présent
    Il montre le temps qui se passe maintenant
    Le futur est le futur
    Il montre ce qui se passera demain
    Dans le futur lointain : c’est peut-être le destin.
    Le passé peut être représenté
    D’une façon composée, comme le passé composé
    Qui exprime quelque chose qui s’est passé ou ...imparfait.
    Bon, assez parlé du passé !
    Passons au présent qui a
    Des verbes qui changent tout le temps.
    Puis le futur où les verbes (...)

  • Poème à la manière de Bernard Friot (CM2 E) - Janvier 2011

    Voici un petit poème de Bernard Friot :
    J’ai sur le bout de la langue
    ce mot
    qui me brise le coeur
    et me fait mal au ventre
    qui me serre la gorge
    et me coupe les jambes
    qui me brûle les yeux
    et fait grincer des dents.
    Je l’ai sur le bout de la langue
    ce mot
    et je m’en mords les doigts. »
    En s’ inspirant de ce poème, Inès, du CM2 E a écrit :
    J’ai dans un coin de mon coeur
    Ce cri
    Qui me fait peur
    et qui meurt
    qui fait mal à la tête
    et qui vit sans fête
    J’ai dans un coin de ma tête
    ce (...)

  • Poème de Yasmine B.F. (CM2 E) - Janvier 2011

    Yasmine a préfére nous parler de Noël,qui n’est pas si loin...
    Elle a écrit ce poème :
    La magie de Noël_
    La magie de Noël est essentielle
    Pour tous les enfants qui croient au Père Noël
    Le sac du Père Noël
    Avec tous ses petits cadeaux pour les enfants
    Le traîneau du Père Noël
    Avec ses rennes volants qui s’envolent avec un mot magique
    Il sert tous les petits cadeaux
    Aux enfants sages comme des images
    Et quand on se réunit en famille
    Ça fait du bien à tout le monde pour le réveillon de Noël (...)

  • Un matin de décembre... - Janvier 2011

    Un matin de décembre
    Un matin de décembre, tu t’es levé,
    Avec courage, tu voulais être là pour les tiens,
    Un matin de décembre, on t’en a empêché
    Et tu t’es dit, cette fois, c’est la fin.
    Tu as voulu leur faire entendre raison,
    Mais personne ne t’a entendu,
    Et comme c’était encore et toujours la même « chanson »,
    Tu les as écoutés et à jamais tu t’es tu.
    Avant de partir, tu as dit :
    « Je quitte, Maman, pardonne-moi,
    Les reproches sont inutiles,
    Je suis perdu sur un chemin que je ne contrôle pas, (...)

  • Témoignage d’une élève sur les événements - Janvier 2011

    Vision d’une élève de 10 ans sur les événements

  • LIBERTE - Janvier 2011

    LIBERTE
    La liberté, vous l’avez souvent rêvée,
    Surtout quand les bronzés de l’été,
    Sur vos plages, l’été, vous narguaient,
    Occupés à siroter un thé, ou un narguilé
    Allongés ou scotchés d’vant la télé,
    Ils daignaient vous acheter
    Ce brin de Jasmin…
    Si enivrant ce parfum…
    Mais cette liberté,
    Vous l’avez enfin gagnée,
    Méritée, décrochée,
    Après tant de sacrifices,
    Et mille souffrances,
    Liberté qui n’a rien à envier
    A ses amis de la Méditerranée.
    Cette liberté,
    Maintenant, il faut la préserver,
    La (...)

  • Muse dans la nuit - Janvier 2011

    MUSE DANS LA NUIT
    Si l’envie d’écrire vous dit,
    Ecrivez, allez-y,
    Il faut saisir au vol l’instant,
    C’est le meilleur, peut être, le seul moment,
    Instant magique, source d’Inspiration,
    Telle une muse dans la nuit,
    Qui parfois lors de vos insomnies,
    Vous dicte quelques écrits,
    Et vous mène en pensées à la Révolution.
    Votre maîtresse, Odile

  • Yasmine (ou éloge de la population tunisienne) - Janvier 2011

    Yasmine (ou éloge de la population tunisienne)
    Quand je t’ai rencontrée, ta beauté m’a séduite
    Ta blancheur éclatait de tolérance
    Tes pétales serrés ressemblaient à des frères soudés
    Mais ta beauté Yasmine, restait pour beaucoup , carte postale
    Ta retenue n’était pas faiblesse ou timidité
    Elle était souffrance depuis tant d’années !
    Il t’a dit qu’il t’aimait, la main sur le coeur
    Et il t’a enfermé dans une prison ensoleillée
    N’acceptant que tes sourires, et non tes paroles
    Encore moins tes pensées
    Il (...)

  • 5 sens - Janvier 2011

    5 sens
    Je veux écouter haut et fort
    La joie qui raisonne dans les cœurs
    Je veux humer l’euphorie
    D’un peuple qui revit
    Je veux déguster la liberté
    tant espérée
    Je veux voir s’éveiller
    mon peuple avec dignité
    Je veux effleurer du bout des doigts
    la démocratie tant rêvée avec émoi
    Je veux que mes 5 sens
    En effervescence
    VIVENT l’avenir de nos enfants Avec sérénité,
    Et que perdure leur fierté et la solidarité.
    Leila (...)